Archives de catégorie : Motivation / Perte de poids

Planifier sa réussite

Action Santé Kkinésiologie

Dans tous les domaines, la réussite se planifie. Dans l’atteinte d’un objectif de perte de poids, la planification est très importante. Il faut toujours avoir un pied en avant pour continuer à avancer. Dans mes interventions, je m’assure que mon client prenne connaissance de sa semaine d’entraînement le vendredi de la semaine précédente. De cette façon, je suis en mesure de savoir si mon client fonce tête première vers une semaine d’échecs ou de réussites. Je n’ai pratiquement jamais vu une personne me dire qu’elle allait improviser son horaire d’une journée à l’autre et atteindre son objectif. La réalité est que le désordre s’installe, les entraînements se raccourcissent et sont de moins en moins efficaces. Du même coup, les écarts se multiplient. La personne s’éloigne de son sentiment d’engagement et fini par oublier l’importance qu’elle accordait à son objectif quelques semaines auparavant. Le processus de mise en forme tombe alors dans l’oublie. Quelques mois ou années plus tard, les sentiments désagréables ayant poussés la personne à se prendre en main par le passé ressurgissent forcément. Le processus repart donc à zéro, mais est trop souvent tout aussi mal planifié et inefficace.

 

Il faut arrêter de recommencer. Pour éliminer cette frustration de l’objectif non atteint, il faut se critiquer de façon constructive. Il faut prendre le temps de se poser des questions sur notre démarche, anticiper les obstacles et prévoir des solutions.

 

Exemple :

 

« Est-ce que je me suis suffisamment bien organisé pour être 100% certain que je peux m’entraîner 4 fois la semaine prochaine? Si non, qu’est-ce que je dois faire pour pouvoir m’entraîner 4 fois ? » 

 

Si votre perte de poids/remise en forme est votre priorité, vous allez construire votre temps. Si vous ne le faites pas maintenant, vous allez arrêter et recommencer plus tard. Rappelez vous, il faut arrêter de recommencer. Ainsi, la question n’est pas « est-ce que je peux? » mais plutôt « comment je vais faire?».

 

Le manque de temps est en réalité un manque de planification. Planifiez un entraînement à l’horaire de la même façon que vous planifieriez un rendez-vous avez le médecin ou avec le dentiste. Respectez-vous de la même façon que vous respecteriez votre dentiste en vous présentant au rendez-vous au bon moment, pour que la tâche soit bien accomplie.

Advertisements

Manger plus de légumes… pourquoi?

Les légumes contiennent généralement peu de macronutriments et de calories, et sont donc souvent négligés par les adeptes de musculation. Il est parfois difficile de trouver la motivation et prendre le temps de les inclure dans nos repas. Voici les raisons expliquant pourquoi les légumes sont essentiels dans l’atteinte d’une santé optimale :

  • La santé en générale
    Les légumes riches en vitamines et minéraux amène un support important au système immunitaire. Si vous vous entraînez souvent et de façon intense, il est important d’avoir un système immunitaire qui vous aidera à maintenir le rythme. Beaucoup de ces vitamines sont hydrosolubles (éliminées par l’urine), ce qui signifie qu’ils doivent être consommées régulièrement pour en retirer les plus grands bénéfices.
  • L’âge
    Les légumes sont bourrés en antioxydants et contribuent ainsi à l’élimination des radicaux libres. Sans antioxydants, les radicaux libres s’attaquent aux muscles, aux cellules, aux organes et à votre ADN. Les légumes réparent ces dommages.
  • La santé cardiovasculaire
    Les effets bénéfiques des légumes sont reconnus sur la diminution des risques de problèmes cardiovasculaire.
  • La santé mentale
    Les radicaux libres causent également le vieillissement du cerveau. Raison de plus pour consommer des antioxydants.
  • La perte de graisse
    Les vitamines et minéraux contenues dans les légumes régularisent et optimisent le métabolisme (effet contraire des aliments transformés). Les légumes sont également une source importante de fibres. Les légumes élevés en fibres amènent une sensation de satiété, prévenant la surconsommation d’aliments moins sains/transformés. Plus de légumes = moins de calories vides. L’effet des fibres sur la digestion contribue à la normalisation de la glycémie, réduisant le risque d’accumulation de graisses.
  • La pression artérielle
    Le potassium (électrolyte) contenues dans les légumes (épinards, patates douces, haricots) baissent les valeurs de pressions artérielles.
  • La construction des muscles
    Les protéines ne doivent pas mener le combat seul dans la construction de la masse musculaire. Le calcium, l’acide folique, la vitamine C, la vitamine D, la vitamine E, la vitamine A, etc. Ensemble, les vitamines et minéraux jouent un rôle essentiel pour le fonctionnement efficace de la contraction musculaire, la production de globules rouges, le contrôle de l’inflammation, la médiation du contrôle de la réponse au cortisol, la réponse au stress oxydatif,et la synthèse du cholestérol.

Pensez-y deux fois avant de laisser vos légumes dans votre assiette. Sans légumes, votre récupération sera inefficace sur le moyen/long terme, vous empêchant d’entretenir ou de gagner en masse musculaire de façon adéquate.

Astuces de motivation

Voici une liste de choses que les gens qui réussissent à perdre plus de 50 lbs font :

  • Boire de l’eau
    Remplacez les sodas et les boissons sucrées par de l’eau pour combler la soif. Simple et très efficace.
  • Journal
    Ça ne veut pas dire faire une obsession 24h/24 sur son alimentation. C’est plutôt un exercice pour prendre conscience de notre consommation d’aliments. Ça permet également de garder le focus.
  • Compter les calories
    Si cela vous semble trop compliqué, pensez plutôt à la grosseur de vos portions. Assurez-vous d’avoir des légumes et des protéines à tous vos repas.
  • Être constant
    Si vous appliquez ces saines habitudes 90% du temps, vous allez avoir des résultats. Avoir de saines habitudes devient une habitude au bout de 1 à 2 mois. Il faut persévérer.
    Le mot diète à mauvaise réputation et c’est malheureux. Toute perte de poids passe par des changements alimentaires, ce qui implique une « diète » ou un « régime » sous une forme ou une autre. Les diètes ne sont pas toutes restrictives à l’extrême. Si vous voulez jouez avec les mots, parlez d’habitudes alimentaires saines à la place. Pensez à faire des changements que vous pourrez maintenir le reste de votre vie, ou alternez entre périodes de restrictions et périodes un peu plus flexibles. Continuez de profiter de votre repas du samedi soir pour manger ce qui vous fait plaisir, mais assurez-vous de continuer vos bonnes habitudes les autres journées.
    Ayez un plan, ou demandez à un professionnel de vous faire une planification. Un plan permet d’aller de l’avant. Cela va vous empêcher de remettre en doute votre cheminement. Respectez le plan et patientez, et vous aurez les résultats voulus. C’est votre volonté à respecter ce plan qui va déterminer votre niveau de succès.
  • Soyez positifs
    Ce serait faux de dire que c’est facile. Vous amorcez un 180 degrés sur vos habitudes de vie. La routine est chamboulée. Votre attitude doit faire un 180 degrés en même temps que vos intentions. Pensez en athlète pour être un athlète. Ne craignez pas le succès.
  • Avoir un objectif
    Le mot « maintient » me fait peur en tant qu’entraîneur. Vouloir s’améliorer toujours un petit peu, c’est ce qui rend le processus agréable et motivant. Même si vous êtres très en forme, il doit y avoir au moins une chose que vous voulez améliorer. Autrement, vous finirez par perdre vos repères et vos présences au gym vont s’espacer de plus en plus.
  • Ne vous mentez pas à vous-même
    Ne soyez pas « prudent » dans le choix de votre objectif. N’ayez pas peur d’avoir des objectifs impressionnants. Donnez-vous du temps cependant pour atteindre ces objectifs. Oui, vous pouvez passer de 350 lbs à votre poids santé. Pas en 3 mois, pas en 6 mois, mais oui vous le pouvez.
  • Félicitez-vous régulièrement pour le moindre progrès
    Ne vous critiquez pas trop pour une mauvaise journée ou une mauvaise semaine. Votre histoire est un succès qui s’écrit sur plusieurs jours/semaines/mois/années, avec des périodes plus difficiles et des périodes de grands succès. C’est normal, c’est la vie.