Le type d’effort et la composition corporelle

Sprint masse musculaire

Si vous faites du cardio longue durée à intensité faible, votre corps doit devenir efficace à économiser l’énergie. Résultat, votre corps s’adapte en se débarrassant de ce qui lui demande le plus d’énergie à entretenir…le muscle! Dans ce cas, la vitesse à laquelle vous allez courir ne demandera pas une puissance ou une masse musculaire importante, d’où l’intérêt du corps à s’en débarrasser.

À l’opposé, si vous faites des sprint à intensité maximal, le corps doit s’adapter à courir la plus grande distance possible en l’espace de 10-20 secondes. Le corps s’adapte en se débarrassant du poids superflus qui pourrait ralentir la vitesse…la graisse! Vous devez donnez votre 200% à chaque secondes de chaque sprint pour que ce soit la plus efficace possible.

Tout objectif d’optimisation de la composition corporelle doit aboutir à une augmentation de l’intensité. Cet objectif s’atteint en plusieurs étapes. Vous ne pouvez pas passer de larve de divan à sprinter efficace du jour au lendemain. Parmi les différentes étapes, nous recherchons :

  • Un recrutement efficace des fibres musculaires rapides.
  • Un équilibre musculaire limitant le risque de blessure.
  • Une bon recrutement des muscles « core » (gaine abdominale).
Advertisements

Publié le août 30, 2014, dans Article / Activité physique, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :